Mais que signifient tous ces chiffres entre parenthèses, dans ce titre ? N’a-t-on pas qu’une pause dans notre bon vieux sport de balle au pied ? Mais parce que c’est du hockey, fieu ! En fait, nous décidons ce matin, avec Saint-Évarzec, d’épargner les organismes fragiles du début de saison. Nous jouerons bien 90 minutes, mais elles seront réparties en trois tiers-temps de 30 minutes, et les joueurs se délasseront ainsi 10 minutes de plus.

Premier round : c’est de l’observation. Saint-Évarzec tient le ballon, mais trouve peu de solutions. La faute à des Piliers redoutablement bien positionnés. Avec la balle, nous mettons un peu de temps à nous trouver. Un premier tiers-temps, disons, tactique. Pas du hourra football, mais c’est solide côté bleu. Il me semble d’ailleurs que la seule frappe cadrée de ce tiers-temps est l’oeuvre de Karim.

La pause a dû nous couper les jambes. Nous redémarrons mal : une mauvaise relance donne le ballon à l’attaquant varzécois à l’entrée de la surface, dans l’axe. Un ballon parfait, quoi. Saint-Évarzec ouvre le score (0-1). Les Piliers, dans le dur, continuent de subir. Nous envoyons quelques ballons dans la profondeur : c’est rabattu par l’arrière-garde verte. Julien reprend une balle de volée au deuxième poteau, qui passe au dessus de la barre : d’après ce que j’ai pu voir de ma surface, c’est à peu prêt tout côté Piliers. De l’autre côté, ça fait le break : Le n° 10 adverse est lancé dans la profondeur, je sors à contretemps à sa rencontre, et n’ait le choix qu’entre deux solutions : le découper ou le laisser me contourner. Je choisis l’option la plus morale (0-2). Puis un autre gonze vert s’amuse éhontément de notre défense, met trois joueurs dans le vent plus bibi, et vient corser l’addition (0-3).

Au troisième tiers-temps, nous continuons sur notre lancée. Apathiques, nous voyons le 10 varzécois contrôler tranquillement la balle, tirer une première fois, voir sa balle repoussée, tirer à nouveau, et alourdir le score d’un genre de vieux pointard bien moche (0-4). Rageant. Mais, échaudés, nous terminons mieux. Un joli mouvement, impliquant au moins cinq Piliers, part sur la gauche. Un mouvement d’école. Peu de touches de balle, des déplacements, du jeu à terre. Du simple. Du bon. Et, au bout, Pascal finit, dans la surface adverse, par adresser un centre à je-ne-sais-pas-qui ― que le buteur se manifeste, je compte les buts cette saison ― qui, d’un lob malin, sauve l’honneur (1-4). Plus tard, un corner de Christophe (Volet) manque d’être repris par Christophe (Morizur) ; ce dernier se retrouve quelques minutes plus tard devant le gardien, mais voit son tir partir au dessus de la barre. Des actions, du mouvement, ce sont vingt dernières minutes de bonne facture. Et c’est idéal avant de démarrer le championnat, dimanche prochain à Kernilis.

Pour finir : nous accueillons ce matin Grégory, qui vient renforcer l’équipe. Et j’ai également oublié de signaler, la semaine dernière, l’arrivée de Stéphane, qui a fait ses débuts avec nous contre Concarneau. Bienvenue à eux !

1 - 4
Terminé

Détails

Date Heure Compétition Saison
06 Sep 2020 10:00 Amical 2020-2021

Terrain

Kernilis
Voie romaine, Quimper

Résultat

Équipe1ère mi-temps2ème mi-tempsButs
Piliers Kernilis011
St Évarzec Corpo314