Dernier résumé

Cagade et golazos à Douarnenez

La messe est dite. Le coup de sifflet final n’est pas encore donné, le banc douarneniste est déjà vide, abandonnant le onze final à son sort. Alors, pour donner toute sa saveur à cette nouvelle victoire, votre serviteur et gardien de but préféré s’adonne à son activité favorite : la cagade

Escapade à Loctudy

Dernière journée de coupe. On est qualifié pour les quarts depuis le tirage, alors on se rend à Loctudy sans pression pour affronter le FC Begood : on va essayer de voir ce qu’on peut faire devant une des meilleures équipes du corpo.

ED, on joue pour toi !!!

Voilà ce qu’est désormais notre maxime de motivation collective, et à priori, ce supplément d’âme nous va bien !

Un derby ça ne se joue pas, ça se gagne…

Ed toi et le ciel t’aidera…

Qu’est-ce qui ressemble plus à un match contre Le Vallon, qu’un autre match contre Le Vallon ???
On prend les mêmes et on recommence…et nous voilà sur les hauteurs de Kernilis pour la seconde journée de championnat

Les baraques à frites

Si certains ignoraient encore l’enjeu de ce match, l’arrivée de Mich Pinvidic, sur les coups de 9h50, leur envoie un signe clair : aujourd’hui, c’est le derby.

La veste, les arbres, et les lamentations

10 morceaux choisis du match contre le Vallon.

Le jour du dix

À défaut d’avoir tourné à notre avantage, ce match a été prolifique : dix buts inscrits ce dimanche matin à Creac’h Gwen. Dix ? Ne serait-ce pas l’effectif sur les coups de dix heures (!), au moment de donner le coup d’envoi de ce match du premier dimanche du mois d’octobre

Première victoire

5-1 ! Bim. Dès la deuxième journée, la bonne victoire qui fait du bien. C’est propre comme un sou neuf, et on passe un bon dimanche après-midi ensuite : bercé par l’air suave de septembre, le petit soleil qui chauffe, je somnole, pour ma part, en repensant aux chevauchées insensées du matin, qui se terminent cinq fois par ce glorieux son du filet qui tremble.

Vu de la tribune de presse

Changement de point de vue aujourd’hui. La faute à une fougue inconsidérée de votre rédacteur et à un ligament grognon, c’est de la tribune de presse surchauffée de Kernilis que s’effectuera le résumé de ce match de rentrée.

Piliers 1 – 4 (0 – 0, 0 – 3) Saint Évarzec

Mais que signifient tous ces chiffres entre parenthèses, dans ce titre ? N’a-t-on pas qu’une pause dans notre bon vieux sport de balle au pied ? Mais parce que c’est du hockey, fieu !

Piliers 7-4 (2-2) Concarneau

On boit le bouillon en début de match. Ce n’est pas à une, mais à deux mobylettes que nous avons affaire, ce matin, deux petits gabarits aussi rapides que percutants balle au pied.

Consulter les archives